Voir les photos (2)
Batlik - Théâtre de la Maison du Peuple

Batlik - Théâtre de la Maison du Peuple - ANNULÉ

Animations jeune public ,  Concert à Millau

  • Chanson, " l'Art de la Défaite "

  • Nombre des auditeurs de Batlik ont coutume de dire : « d’habitude je n’écoute pas ce genre de musique, mais là c’est différent », peut-être parce que Batlik parvient à faire passer la musique avant le genre musical, ici celui de la chanson. L’Art de la défaite est son douzième album. On y retrouve les signes distinctifs de toujours : les textes soignés, les mélodies entêtantes, les riffs hypnotiques, les guitares open-tunées et la voix nonchalamment appliquée. 

    Sur scène, Batlik troque les...

    Nombre des auditeurs de Batlik ont coutume de dire : « d’habitude je n’écoute pas ce genre de musique, mais là c’est différent », peut-être parce que Batlik parvient à faire passer la musique avant le genre musical, ici celui de la chanson. L’Art de la défaite est son douzième album. On y retrouve les signes distinctifs de toujours : les textes soignés, les mélodies entêtantes, les riffs hypnotiques, les guitares open-tunées et la voix nonchalamment appliquée. 

    Sur scène, Batlik troque les cuivres envoûtants de l’album en playlist sur les ondes de Fip, Nova et France Inter contre la guitare d’Alice Animal. Johan Guidou à la batterie et Viryane Say à la basse se chargent d’une section rythmique implacable, et c’est tous ensemble qu’ils font résonner des lignes de choeurs aussi osées qu’ensorcelantes. 

    Avec ce spectacle, Batlik est parvenu à trouver l’équilibre adéquat entre le texte et la musique, la parole et le son, l’émotion et la danse. Ce personnage incroyablement attachant nous promène dans son univers avec son style singulier, son humour et son regard acerbe sur le monde. 

    « Batlik, dans sa langue léchée et sincère, met des mots sur son désenchantement et nous fait apprécier le renoncement de la marche arrière, l’art du «demi-tour sur soi». Porté par son propre label, seul support envisageable pour l’artiste qui se veut loin de toutes les contingences et exigences de l’industrie musicale, cet Art de la défaite à l’humour caustique est réjouissant. » FIP


    Tout public dès 10 ans 

    1h30


    En after dans le hall, PROJET NEWTON CHANTE LA BELLE ÉPOQUE !

    Les cinq musiciens du Projet Newton vous proposent un concert-spectacle alliant

    musique et comédie. Une bonne occasion de festoyer pour clore ce festival !

    Cabaret swing et rock à attraction terrestre (contrebasse, guitare,

    chant, piano, batterie) avec un répertoire des années 1930 à 1960

    (Jeanne Moreau, Boris Vian, Magali Noël, Marilyn Monroe…).

    Gratuit

  • Langues parlées
    • Français
  • Tarifs
  • Individuel tout public

    • Tarif B

    De 7.50 € à 19.50 €
Horaires
Horaires
  • Le 30 janvier 2021
    * 21h00 - ANNULÉ