Combo VTT AE et canoë pour découvrir la Vallée et les Gorges du Tarn

Si la descente en canoë des Gorges du Tarn est un classique, mixer une balade ascension en VTT à assistance électrique (VTT AE) et un parcours canoë est une idée de journée outdoor géniale. Nature, panoramas, grand air, activités sportives… On y va ?!

"Je prends la route sans trop me poser de questions sur le dénivelé jusqu’alors insurmontable pour moi entre le fond des gorges et les hauts-plateaux caussenards".

VTT AE, une première pour moi

Rendez-vous aux pieds de Mostuéjouls à 9h30, à la base de Sun-VTT-Canoë. Prise en main facile du VTT sur les bons conseils de Laurent.
Poignée de gauche : gérer les 3 niveaux d’assistance du moteur électrique. Poignée de droite : changer les vitesses du vélo. Téléchargement du parcours sur son smartphone… Pour débuter, j’ai choisi de me faire les jambes sur le parcours bleu, le plus familial.

A califourchon sur mon nouveau fidèle destrier, j’attaque ma balade VTT ! Direction le village perché de Liaucous. Et premier constat : si on ne donne pas de coup de pédale, ça n’avance pas. C’est bien un vélo, pas un solex ou une mobylette !

Malgré la première montée, le pédalage assisté est très rassurant ! We can do it !

Liaucous, village de caractère

Premier défi : parcourir le magnifique village de Liaucous. Et on peut dire qu’il en a, du caractère. ! Petit défi que de parcourir ses calades, ruelles pavées à pas d’âne. Servant à caler les sabots des mules… et des humains, les galets calent bien les roues du VTT ! Ca secoue, ça secoue !

Ce village est vraiment magnifique avec ses maisons toutes en pierres calcaires, en voûtes et en lauzes

Retour sur le bitume pour descendre par une petite route secondaire vers Le Rozier et le confluent du Tarn et de la Jonte.


 

La Vallée du Tarn est un petit paradis pour qui veut découvrir de beaux villages de caractère : Peyre, classé parmi les « Plus Beaux Villages de France », Peyreleau, « Petite cité de caractère », mais aussi Compeyre et ses caves à vin à fleurines, Peyrelade et son château médiéval, Mostuéjouls et Liaucous les 2 pépites jumelles…

Somptueuses Gorges de la Jonte

A partir du Rozier, on remonte les Gorges de la Jonte. Serrez à droite pour admirer 2 niveaux de panoramas : la rivière en contrebas et les hautes falaises rectilignes du Méjean au-dessus.

Il y a rarement beaucoup d’eau dans la Jonte… et le passage au-dessus de la « Chaussée du Rozier » appelle à la baignade (un petit sentier y descend depuis la route).

Sur cette partie des Gorges de la Jonte, les hautes falaises sont impressionnantes par leur masse et leur rectiligne. Leur couleur orangée sur fond bleu ciel ajoute au sentiment de paradis nature… On entend les grimpeurs papoter sur les nombreuses voies d’escalade, sous la surveillance des vautours qui planent ici et là.

 

 

Pour les amateurs de grimpe, les Gorges du Tarn, de la Jonte et de la Dourbie proposent des centaines de sites d’escalade, beaucoup de renommée internationale.
A découvrir sur www.millau-sports-nature.fr ou sur les topos escalade en vente à l’Office de Tourisme de Millau

Défi : ascension du Causse Méjean en VTT

Le charmant hameau du Truel, avec ses maisons de pierres accrochées sur les falaises basses, marque le début de la grimpette sur le Causse Méjean. La route devient si étroite qu’on dirait une piste ! Là, il faut sélectionner le niveau d’assistance électrique supérieur mais pas de panique, il reste encore 1 niveau sur le VTT !

La succession de panoramas et points de vue sur les sauvages Gorges de la Jonte fait (presque) oublier le dénivelé et l’assistance du vélo offre un confort d’observation optimal ! Aussi époustouflants les uns que les autres. Les vautours deviennent de plus en plus gros… ou c’est peut-être parce qu’on se rapproche d’eux ! Ca grimpe fort !

Causse Méjean : pumptrack naturel géant !

Le sommet et le Causse Méjean sont là ! Changement radical de décor : bienvenue dans la pampa caussenarde ! J’en profite pour faire un petit arrêt à St-Pierre des Tripiers, avec ses magnifiques maisons traditionnelles en pierres. Autre curiosité : un orme champêtre classé parmi les « Arbres Remarquables de France ». Près de 6m de circonférence pour 23m d’envergure ! On dit qu’il date de Sully (XVII°) !

La balade se poursuit par la traversée de cette pointe du Causse Méjean avec une succession de faux-plats montants et descendants, petites courbes. On se croirait sur un pumptrack de géants ! Pas vraiment de difficultés mais la fatigue n’est pas loin… En même temps, mes muscles ne sont pas vraiment affûtés pour pédaler. N’est pas Marine Cabirou qui veut ! (notre championne du monde locale de VTT).

VTT à assistance électrique, Rando VTT, Enduro, Randuro, cyclo, gravel… bienvenue sur Millau et les Grands Causses. Retrouvez tous les parcours, tous nos pros et même des séjours à la carte !

Les Gorges du Tarn se profilent à l’horizon

Avant d’attaquer la descente sur Les Vignes, repérez le petit balisage bleu VTT n°31 en bordure de route. Engagez-vous sur quelques mètres hors-circuit sous les arbres. Waouh ! Un panorama exceptionnel sur les Gorges du Tarn vous y attend.

Vous pouvez même commencer à repérer votre parcours en canoë. Les Vignes, c’est juste en dessous, enfin quelques centaines de mètres plus bas, au pied du causse. Mieux vaut passer par la route, la marche est un peu haute ici !

La descente sinueuse est agréable et bucolique. Les points de vue sur l’enfilade des Gorges du Tarn sont époustouflants.
Seule difficulté, vous êtes heureux, vous souriez… mais n’oubliez pas de fermer la bouche pour éviter le syndrome des « dents de motard » !!!

Expérience VTT AE validée !

Ce qui est chouette, c’est que l’assistance électrique m’a ouvert des opportunités d’explorations cyclotouristiques et VTT des Gorges du Tarn et des Grands Causses que je ne soupçonnais pas. Je prends la route sans trop me poser de questions sur le dénivelé jusqu’alors insurmontable pour moi entre le fond des gorges et les hauts-plateaux caussenards.

Le confort sur la selle permet de profiter au maximum des paysages, des senteurs de thym et de serpolet, des rapaces…

La prochaine fois, je testerai le parcours rouge, un peu plus difficile sur les sentiers du Causse de Sauveterre ! Mais pour l’heure, place au canoë.

Du VTT au canoë

Laurent est là sur les berges du Tarn avec notre canoë et notre pique-nique. Echange VTT à assistance électrique contre canoë à pagaies manuelles ! Impatients d’aller sur l’eau, le pique-nique est stocké dans un bidon étanche et embarqué sur le canoë ! La pause déjeuner attendra une belle petite plage de galets, isolée en pleine nature.

Je vous invite à suivre la suite de cette aventure ICI

Descendre les Gorges du Tarn ou de la Dourbie en canoë est un incontournable de la destination. Une activité à partager en famille ou entre amis, adultes, enfants et chien réunis !