Top 3 des randonnées avec des échelles dans les Gorges du Tarn

Voici mon Top 3 des randos avec des échelles. A vous de compléter !

Sur une échelle de beauté, 10/10 pour les Gorges du Tarn, de la Jonte, de la Dourbie

Les Gorges du Tarn, de la Dourbie et de la Jonte sont un paradis pour la randonnée. Points de vue époustouflants depuis les corniches des Grands Causses, sentiers au fil de l’eau, traversée de chaos rocheux fantasmagoriques, découverte de hameaux et villages de caractère, parcours sur les traces des bergers transhumants et troupeaux de brebis… les curiosités sont nombreuses et d’une rare beauté.

Dans ces paysages, certains lieux magiques ne sont accessibles qu’avec des échelles fixées directement dans la roche. Il s’agit souvent de pitons rocheux, décollés des falaises des Gorges du Tarn et de la Jonte. Occasion rêvée de micro-aventures au détour d’un sentier de rando.

 

Millau est aux portes des « Causses et Cévennes », bien inscrit au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO au titre de l’agropastoralisme. Ici, berger et troupeaux de brebis ont façonné les paysages, dompté le climat et bâti « utile » dans la pierre calcaire des Grands Causses.

1/ Ermitage Saint-Michel

Au-dessus des Gorges de la Jonte, sur les corniches du Causse Noir, se dresse l’Ermitage St-Michel… ou plutôt ses vestiges.

Première réaction à la vue de ce piton rocheux : mais qu’est ce que les hommes ont été construire un truc là-bas ?!

Le piton est composé de 4 rochers sur lesquels on trouve des vestiges : murets, ancienne chapelle, citerne troglodytique… Echelles, main courante, pas dans la roche, on a vraiment l’impression de lancer un assaut depuis les douves jusqu’au sommet du donjon d’un château !

Pour accéder au 2ème rocher, il faut contourner le piton principal par une faille très étroite (et très fraiche en été !).

Le 4ème rocher est le plus impressionnant. L’échelle d’accès au sommet de ce champignon tabulaire n’est pas verticale et fixée dans la roche mais belle et bien en appui sur le haut du rocher. Les pieds dans le vide !

Au sommet de cette plate-forme, un panorama époustouflant à 360° sur l’enfilade des Gorges de la Jonte jusqu’au confluent avec les Gorges du Tarn.

Point de vue idéal pour observer le vol des vautours fauves à quelques (centi)mètres de nos têtes. Au printemps, avec de bonnes jumelles, les nids de vautours fauves sur les falaises du Causse Méjean dévoilent les bébés vautours de l’année.

Télécharger la topofiche ici

Découvrez l’histoire de l’Ermitage Saint-Michel ➡️ ici

2/ Cinglegros

Le Rocher de Cinglegros est un « must » incontournable de la randonnée dans les Gorges du Tarn. Sujets sensibles au vertige : s’abstenir.

Situé sur les corniches du Causse Méjean, ce rocher impressionne par ses dimensions et sa masse. Il fait face aux villages troglodytiques de Eglazines et Saint-Marcellin… qui semblent bien minuscules devant ce mastodonte.

Première étape, franchir la brèche qui nous sépare de Cinglegros par le Pas des Trois Fondus. Ce passage est une mise en jambe sympathique : barreaux ancrés dans le rocher et 3 petites échelles métalliques en appui sur des blocs rocheux. On dirait une via-ferrata !

Télécharger la topofiche ici

 

Rien de plus beau que le Cinglegros !

La brèche franchie, place à l’ascension du Cinglegros . Une dizaine d’échelles droites et escaliers métalliques se succèdent, séparés par quelques passages aériens et des marches directement taillées dans le rocher. La grimpette est vertigineuse… mais pas dangereuse.

Au sommet, le panorama est incroyable sur les Gorges du Tarn. Le Rocher de Cinglegros est suffisamment détaché du Causse Méjean pour donner l’illusion d’être au milieu du Tarn ! Un géant coupant la rivière ! Vous avez vu la couleur de l’eau ? Emeraude et si cristalline.

Une vue véritablement unique sur les Gorges du Tarn.

Les thermiques sont puissants ici. Soyez patients et guettez le passage des vautours qui s’enroulent en planant autour du Rocher pour prendre de l’altitude. Un spectacle et une prestation de haut vol !

3/ Rocher de Capluc

Le Rocher de Capluc, c’est la proue du Causse Méjean, marquant la confluence du Tarn et de la Jonte.

Cette formation rocheuse ressemblant à un château en ruines se divise en 2 parties : les remparts et au centre le donjon !

L’assaut des remparts (la première partie du Rocher) est assez simple : mains courantes et quelques pas creusés dans la roche. Arrivé sur la première plateforme, il est possible de faire le tour complet du donjon - rocher central et ainsi admirer les premières vues sur les Gorges de la Jonte, Peyreleau, les Gorges du Tarn et les rochers de FrancBouteille et de l’Enclume, en corniches du Causse Méjean.

L’ascension du rocher- donjon se fait par une succession d’échelles droites fixées directement dans le rocher. 

Le sommet est étroit mais la vue à 360° est fantastique.

Il souffle très souvent une légère brise amplifiant cette impression de planer au-dessus des Gorges.

Bizarrement, la croix en acier blanc qui surmonte le Rocher de Capluc me parait bien plus grande depuis le sommet que depuis Le Rozier !

 

Prévoyez un brunch, un goûter ou un apéro (sans alcool ^^)

[Aventure brunch aveyronnais à Capluc]

 

Topofiche à télécharger ici

En pratique

Toutes ces échelles sont accessibles en suivant les randonnées en lien sur cette page, ou en aller-retour depuis le point le plus proche de vous.

Pas de possibilité d’accès en autonomie pour les chiens.

Privilégier le matin ou en fin de journée (coucher de soleil) pour bénéficier des plus belles lumières et de la présence des vautours.

Prévoir chaussures fermées et de l’eau.

 

Bon plan : si vous avez planifié de visiter les Caves fromagères de Roquefort, prévoyez un peu plus de temps pour découvrir le Sentier des Echelles - Télécharger la topofiche ici

  • Les échelles du Rocher de Capluc
  • Les échelles du Rocher de Capluc
  • Rocher de Capluc
  • Panorama dans l'ascension de Capluc
  • Cinglegros
  • Les echelles de Cinglegros
  • Les echelles de Cinglegros
  • Les echelles de Cinglegros
  • Panorama de Cinglegros