Cirque de Navacelles, du Larzac aux Gorges

à Millau

  Voir les photos (4)
148.1 km
Moto
8h
Moyen
  • Une sur les Grands Causses, à la découverte de paysages emblématiques et classés : le Grand Site de Navacelles, sculpté par la Nature et les paysages de l'agropastoralisme classé à l'UNESCO façonnés par l'homme depuis plus de 2 millénaires !

    Circuit à la journée : durée conseillée pour profiter des arrêts et des visites conseillées.
  • Dénivelé
    2425.41 m
  • Documentation
    Les fichiers GPX / KML vous permettent d'exporter le tracé de votre randonnée sur votre GPS (ou autre outil de navigation)
Points d'intérêt
1 Village templier de La Couvertoirade
Une remontée dans le temps garantie ! Cet ensemble fortifié, classé parmi les "Plus Beaux Villages de France" est un exemple de conservation et de restauration du patrimoine. Tout simplement incontournable ! Déambulez dans les ruelles, poussez les portes des nombreuses échoppes, parcourez les remparts ou revivez le Moyen Age grâce aux nombreuses animations estivales.
Avec quelques incontournables : l'église des Templiers, le chemin de ronde, l'ascension jusqu'au Moulin à vent de Rédounel, récemment restauré, et sa vue plongeante sur la cité templière, la belle lavogne, à l'abri du rempart sud-ouest ou le château (privé) templier. Si vous avez le temps, suivez les sentiers qui partent de La Couvertoirade, histoire de prendre du recul et de profiter des immenses paysages du Larzac sud !
2 Belvédère de la Baume Auriol
Superbe point de vue sur le Cirque de Navacelles depuis le Belvédère de la Baume Auriol. Sur place, la Maison du Grand Site, un espace d'information, et une auberge pour la restauration.
3 Cirque de Navacelles, Grand Site de France
À cheval entre les départements du Gard et de l’Hérault, le Cirque de Navacelles est une curiosité géologique spectaculaire de plus de 300 m de profondeur.
Au fond de ce Cirque de 2 km de diamètre, les eaux de La Vis ont creusé un grand méandre. Il y a 6000 ans, l’eau s’est naturellement effacée au profit d’une prairie fertile, au centre de laquelle s’érige le « Rocher de la Vierge ». Une palette de verts contraste avec les garrigues des pentes abruptes du Cirque et les steppes des plateaux caussenards.
4 Hameau de Navacelles
Depuis le petit hameau, nombreux sentiers de randonnée, dont une balade de 2 heures aller-retour le long de la rivière jusqu'aux Moulins de la Foux.
5 Pont muletier
Un joli pont à une arche daté de 1595 enjambe les eaux claires de la Vis.
6 Les gorges de la Vis
Les gorges de La Vis serpentent à 300 m de profondeur au pied des causses. Une garrigue méditerranéenne colonise ses flancs associant chênes verts, buis, genévriers et amélanchiers à des zones de reboisement de pin noir et de cèdre. Peupliers, saules ou aulnes bordent la rivière. L'ensemble constitue un habitat privilégié pour des espèces végétales ou animales protégées : l’orchidée sauvage, l’aigle royal ou la loutre d’Europe. On peut les parcourir à pied sur 17 km à partir du Cirque de Navacelles.
7 La cascade
Si vous êtes tenté par la baignade, sachez que l'eau de la Vis est très froide ! Environ 11 ° C ! La résurgence de la Vis est en effet très proche et son parcours souterrain assez long.
8 Les Belvédères de Blandas - Maison du Grand Site
Depuis le parking visiteurs obligatoire, accès pédestre à 3 belvédères sur les falaises dominant le site de Navacelles Bâtiment d’accueil construit dans le respect de l'environnement exceptionnel, avec restaurant, une boutique de produits du terroir, et espace scénographique. Pour accéder aux vues exceptionnelles du Cirque de Navacelles, suivez plusieurs sentiers aménagés à travers chênaies et dolines, qui vous mènent aux trois belvédères :
- le Belvédère des Chênes, sur le cirque et le plateau du Larzac.
- le belvédère de la Doline, sur les gorges de la Vis.
- et le Belvédère de la Cascade, un point sublime sur le village de Navacelles et sa chute d’eau.
9 Les caractéristiques des 3 causses
Les causses du Grand Site de Navacelles constituent un paysage singulier : il y a 15 millions d'années, la Vis a creusé et partagé 3 plateaux : le causse de Blandas, le Larzac méridional et le causse de Campestre-et-Luc. De nombreux menhirs, cromlechs, dolmens, ou abris sous roche témoignent d'une occupation humaine remontant à 3 000 ans av. J.C.
Drailles, enclos en pierre sèche, cultures en dolines, lavognes et de fermes massives sont aujourd'hui les éléments clés de ces paysages façonnés par 2 millénaires d'agropastoralisme.
10 Les mégalithes du Causse de Blandas
Les Grands Causses en général et le Larzac tout particulièrement abritent une forte concentration de mégalithes en tous genres : dolmens, menhirs et cromlechs. Le département de l'Aveyron compte à lui seul 1000 dolmens (!)dont 90% sont faits de calcaire. Ici, de nombreux mégalithes parsèment ce plateau rude et sauvage, témoignant de l'ancienneté de la présence de l'homme en ces lieux. C'est même un trait frappant, ces vestiges millénaires, ces pierres dressées constituant avec les rares arbres les seuls éléments verticaux.

Si la fonction exacte des menhirs est difficile à deviner (fonction culturelle, marqueur de territoire ? lieu de rassemblement ?) on sait en revanche que les dolmens sont des sépultures collectives. Quant aux cromlech, cherchez le long de la route des alignements de mégalithes, dressés en cercles de 90 à 100 mètres de diamètre, marqués en leur centre d'un mégalithe plus imposant. Il y en a plusieurs autour de Blandas.
11 Cromlech de Lacam de la Rigalderie
Ce cromlech fait environ 90 m de diamètre et compte un trentaine de mégalithes de calcaires dressés, de 80 cm à 1,80 m de hauteur. Ici, il ne semble pas y avoir eu de menhir central. Le plus haut d'entre eux, de 2,50m de hauteur se dresse sur la partie la plus haute du cercle.
12 St-Jean-du-Bruel
La limite Gard - Aveyron ne sera pas évidente sur le parcours. En revanche, en passant par St-Jean-du-Bruel le moins observateur des voyageurs remarquera une autre frontière est bien visible : celle de 2 zones géologiques, entre les causses aux roches calcaires et blanches et les Cévennes aux roches métamorphiques.
Tous commerces.
13 Nant
En arrivant à Nant depuis St-Jean-du-Bruel, laissez les Cévennes derrière vous pour entre à nouveau au Pays des Grands Causses. Au confluent de la Dourbie et du Durzon, notez un petit marché sympa le mardi matin et découvrez à l'occasion d'un arrêt l'abbatiale St-Pierre, la chapelle des Pénitents et l'église St-Jacques.
Tous commerces.
14 Hameau perché de Cantobre
Avis aux amateurs de villages perchés ! Cantobre domine le confluent du Trévezel et de la Dourbie. On y monte en moto, mais on la laisse à l'entrée, pour une visite à pied dans les rues en calades, bordées de maisons caussenardes typiques aux fondations médiévales.
15 Moulin de Corp
Arrêt photo devant le Moulin de Corp et son pont en dos d'âne. Simple, rapide, beau.
2425 mètres de dénivelé
  • Altitude de départ : 373 m
  • Altitude d'arrivée : 371 m
  • Altitude maximum : 832 m
  • Altitude minimum : 346 m
  • Dénivelé total positif : 2425 m
  • Dénivelé total négatif : -2428 m
  • Dénivelé positif maximum : 134 m
  • Dénivelé négatif maximum : -167 m