Voir les photos (3)

Mont Aigoual, de Causses en Gorges (1)

à Millau
149.2 km
Boucle
Moto
8h
Facile
  • Boucle hors des sentiers battus à la découverte du plus petit des Grands Causses, le Causse Noir, jusqu'au sommet du Mont Aigoual, ligne de partage des eaux entre océan Atlantique et Méditerranée et retour par les gorges de la Jonte. Paysages et sites naturels de toute beauté.

  • Circuit à la journée : durée conseillée pour profiter des arrêts et des visites conseillées.
  • Dénivelé
    2294.06 m
  • Documentation
    Les fichiers GPX / KML vous permettent d'exporter le tracé de votre randonnée sur votre GPS (ou autre outil de navigation)
Points d'intérêt
1 La Pouncho d'Agast
A presque 900 m d'altitude, un superbe point de vue unique sur la ville de Millau et la confluence des 2 vallées ! Et avec un peu de chance, si ça vole, vue imprenable sur le décollage des parapentistes. Le spot idéal pour vos photos souvenir. Ça vaut le détour !
2 Hameau caussenard de Longuiers
L'essentiel pour comprendre le style "caussenard"! Ou comment faire le tour de la question de l'architecture typique en moins de 10 minutes ! ici, il y a tout ou presque : les lauzes calcaires, les drailles, la voûte, le four à pain, enclos fermés.....
3 La Cité de Pierres à Montpellier-le-Vieux
C'est l'un des incontournables de la région ! Une forêt de pierre sculptée par l'érosion des siècles. Sur 120 ha, Montpellier-le-Vieux est le plus grand chaos rocheux d'Europe. Le calcaire a pris des formes étranges alimentant l'imaginaire local : Porte de Mycènes, visage de la reine, rocher morille. A découvrir à pied ou en petit train... ou se laisser tenter par la voie aérienne de la via ferrata.
4 Prieuré de St-Jean de Balmes
A moins de 100 m de la route, vous trouverez les ruines d'un petit prieuré de l'ordre de St-Benoît datant du 14e siècle : un unique clocher, une petite chapelle romane sans toiture perdus au milieu des feuillus et des pins. Un lieu plein de charme, propice à la détente.
5 Toit-citerne de la Roujarie
Une curiosité dans le monde de l'eau courante ! Et une preuve de l'ingéniosité des paysans caussenards sur ces plateaux calcaires où l'eau disparaît aussitôt tombée ! Ce toit concave, posé à même le sol permet de récupérer les eaux de pluie pour les stocker dans une citerne bâtie en-dessous. Le berger peut ainsi puiser de l'eau pour abreuver les troupeaux sur les parcours de pacage !
6 Mare romaine de St-André-de-Vézines
Poursuite de la découverte du petit patrimoine caussenard emblématique de l'agropastoralisme avec la lavogne de St-André. Au pays des lavognes - ces mares artificielles pavées construites pour stocker les eaux de pluies - St-André-de-Vézines peut s'enorgueillir de posséder la plus ancienne, puisqu'elle est gallo-romaine : témoignage d'un patrimoine agropastoral bimillénaire ! Par curiosité, si vous passer par Vessac, allez voir la lavogne.
7 Hameau de Vessac
Arrêt idéal pour prolonger la leçon d'architecture caussenarde. Maisons traditionnelles voûtées en pierre, toits de lauzes, porches, et une lavogne pavée...
8 Veyreau
Encore un village caussenard "modèle" dans les immensités steppiques du Causse Noir : maisons massives en pierre aux toits de lauzes, supportant de splendides voûtes, bergeries voûtées (jasses), toits-citernes, chéneaux en pierre et lavogne.
9 Grotte de Dargilan
Un peu hors circuit, la grotte de Dargilan, haut lieu de naissance de la spéléologie moderne, reste un incontournable de la destination. D'avril à fin octobre, on y découvre un univers souterrain fait de dentelles et de draperies de calcaire Avancez-vous aussi pour profiter en toute liberté du panorama sur les gorges de la Jonte et le Causse Méjean depuis les terrasses extérieures ! Tout simplement géant !
10 Abîme de Bramabiau
Il est où le Bonheur ? Vous le trouverez ici, émergeant de la roche : l'Abîme, c'est la résurgence de la rivière Bonheur que vous pouvez découvrir d'avril à fin octobre. Suivez le cours de la rivière souterraine sur un parcours aménagé de près d'un km. Un bol grand d'air frais !
11 Sur le Mont Aigoual
Vous êtes à 1565 m d'altitude entre Gard et Lozère. Ici, les conditions météorologiques sont extrêmes toute l'année. On y trouve la dernière station météo de montagne, occupée à l'année en France : espace muséo gratuit, avec photos du site, et infos sur les techniques d'observation. C'est l'un des endroits les plus arrosés de France -jusqu'à 4015 mm de pluie par an- et on y compte en moyenne 240 jours de brouillard par an. Pour les plus chanceux, par temps clair, la vue s'étend des Alpes aux Pyrénées, en passant par la Méditerranée : soit près d' un quart du territoire français ! Un lieu magique...
12 Meyrueis
Meyrueis, entre pays des grands causses et vallées cévenoles, est au au confluent de 3 rivières : la Jonte, la Brèze et le Béthuzon. Un circuit historique permet de découvrir la ville au départ de la Tour de l'Horloge (13e siècle). Passez par le temple protestant et à 2 pas, par l'église catholique. Montez à la chapelle Notre-Dame du Rocher pour le point de vue. Et si vous passez un mercredi ou un vendredi en matinée, profitez des marchés hebdomadaires pour faire vos courses.
13 La Maison des Vautours
Au cœur des Gorges de la Jonte, un lieu privilégié pour découvrir ces magnifiques rapaces, trop longtemps méconnus : muséographie de 500 m², espace vidéo-retransmission, terrasse d'observation avec longues-vues. Un arrêt incontournable pour changer d'optique sur ces oiseaux.
14 Peyreleau petite cité de caractère
Peyreleau, le pays des" pierres levées", s'est établi sur un promontoire rocheux au confluent des gorges du Tarn et de la Jonte. A découvrir, la Grange templière, le four à pain, le Château du Triadou, tout en vous dirigeant vers la Tour Carrée au sommet du village : de là, profitez d'un point de vue étonnant sur le village du Rozier et les Trois Causses , Le Méjean, Le Causse Noir et le Causse de Sauveterre.
15 Château de Peyrelade
Cette forteresse médiévale domine depuis son éperon rocheux la Vallée du Tarn. Un panorama incroyable sur l'entrée des Gorges. Visites d'avril à fin septembre et aux vacances d'octobre.
16 Village perché de Compeyre
Remontez dans le passé le temps d'une balade dans les ruelles du village, de la Guerre de Cent Ans à l'histoire de la culture de la vigne dans la haute vallée du Tarn : découvrez les caves à fleurines, le Puits des Anglais, le seysteral... Au Comptoir Paysan, laissez-vous séduire par le présent, et faites le plein de produits régionaux...
2294 mètres de dénivelé
  • Altitude de départ : 358 m
  • Altitude d'arrivée : 364 m
  • Altitude maximum : 1558 m
  • Altitude minimum : 357 m
  • Dénivelé total positif : 2294 m
  • Dénivelé total négatif : -2287 m
  • Dénivelé positif maximum : 257 m
  • Dénivelé négatif maximum : -157 m