Mont Aigoual, de Causses en Gorges (2)

Moto à Millau

  Voir les photos (5)
156.8 km
Aller / retour
Moto
8h
Facile
  • Une boucle sur le plus petit des Grands Causses : le causse Noir. Une boucle pour des panoramas à couper le souffle, depuis la Pouncho d'Agast qui domine la vallée de Millau jusqu'au point culminant de la région, le Mont Aigoual qui vous offre un panorama sur le quart de la France.

    Circuit à la journée : durée conseillée pour profiter des arrêts et des visites conseillées.
  • Dénivelé
    2953.15 m
  • Documentation
    Les fichiers GPX / KML vous permettent d'exporter le tracé de votre randonnée sur votre GPS (ou autre outil de navigation)
Points d'intérêt
1 Pouncho d'Agast
Le panorama sur Millau ! Et l'un des 3 grands spots d'envol de parapente. Au bout d'une petite route d'environ 1 km, le point de vue idéal pour vos photos de vacances. Incontournable !
2 Hameau de Longuiers
L'essentiel pour comprendre le style "caussenard"! Ou comment faire le tour de la question de l'architecture typique en moins de 10 minutes ! ici, il y a tout ou presque : les lauzes calcaires, les drailles, la voûte, le four à pain, enclos fermés.....
3 La Cité de Pierres à Montpellier-le-Vieux
C'est l'un des incontournables de la région ! Une forêt de pierre sculptée par l'érosion des siècles. Sur 120 ha, Montpellier-le-Vieux est le plus grand chaos rocheux d'Europe. Le calcaire a pris des formes étranges alimentant l'imaginaire local : Porte de Mycènes, visage de la reine, rocher morille. A découvrir à pied ou en petit train... ou se laisser tenter par la voie aérienne de la via ferrata.
4 Prieuré de Saint-Jean de Balmes
A moins de 100 m de la route, vous trouverez les ruines d'un petit prieuré de l'ordre de St-Benoît datant du 14e siècle : un unique clocher, une petite chapelle romane sans toiture perdus au milieu des feuillus et des pins. Un lieu plein de charme, propice à la détente.
5 Toit-citerne de la Roujarie
Une curiosité dans le monde de l'eau courante ! Et une preuve de l'ingéniosité des paysans caussenards sur ces plateaux calcaires où l'eau disparaît aussitôt tombée ! Ce toit concave, posé à même le sol permet de récupérer les eaux de pluie pour les stocker dans une citerne bâtie en-dessous. Le berger peut ainsi puiser de l'eau pour abreuver les troupeaux sur les parcours de pacage !
6 Mare romaine de St-André de Vézines
Poursuite de la découverte du petit patrimoine caussenard emblématique de l'agropastoralisme avec la lavogne de St-André. Au pays des lavognes - ces mares artificielles pavées construites pour stocker les eaux de pluies - St-André-de-Vézines peut s'enorgueillir de posséder la plus ancienne, puisqu'elle est gallo-romaine : témoignage d'un patrimoine agropastoral bimillénaire ! Par curiosité, si vous passer par Vessac, allez voir la lavogne.
7 Hameau de Vessac
Arrêt idéal pour prolonger la leçon d'architecture caussenarde. Maisons traditionnelles voûtées en pierre, toits de lauzes, porches, et une lavogne pavée...
8 Veyreau
Encore un village caussenard "modèle" dans les immensités steppiques du Causse Noir : maisons massives en pierre aux toits de lauzes, supportant de splendides voûtes, bergeries voûtées (jasses), toits-citernes, chéneaux en pierre et lavogne.
9 Grotte de Dargilan
Un peu hors circuit, la grotte de Dargilan, haut lieu de naissance de la spéléologie moderne, reste un incontournable de la destination. D'avril à fin octobre, on y découvre un univers souterrain fait de dentelles et de draperies de calcaire Avancez-vous aussi pour profiter en toute liberté du panorama sur les gorges de la Jonte et le Causse Méjean depuis les terrasses extérieures ! Tout simplement géant !
10 Abîme de Bramabiau
Il est où le Bonheur ? Vous le trouverez ici, émergeant de la roche : l'Abîme, c'est la résurgence de la rivière Bonheur que vous pouvez découvrir d'avril à fin octobre. Suivez le cours de la rivière souterraine sur un parcours aménagé de près d'un km. Un bol grand d'air frais !
11 Au sommet du Mont Aigoual
Vous êtes à 1565 m d'altitude entre Gard et Lozère. Ici, les conditions météorologiques sont extrêmes toute l'année. On y trouve la dernière station météo de montagne, occupée à l'année en France : espace muséo gratuit, avec photos du site, et infos sur les techniques d'observation. C'est l'un des endroits les plus arrosés de France -jusqu'à 4015 mm de pluie par an- et on y compte en moyenne 240 jours de brouillard par an. Pour les plus chanceux, par temps clair, la vue s'étend des Alpes aux Pyrénées, en passant par la Méditerranée : soit près d' un quart du territoire français ! Un lieu magique...
12 St-Jean-du-Bruel
La limite Gard - Aveyron ne sera pas évidente sur le parcours. En revanche, en passant par St-Jean-du-Bruel le moins observateur des voyageurs remarquera une autre frontière est bien visible : celle de 2 zones géologiques, entre les causses aux roches calcaires et blanches et les Cévennes aux roches métamorphiques.
Tous commerces.
13 Nant
En arrivant à Nant depuis St-Jean-du-Bruel, laissez les Cévennes derrière vous pour entre à nouveau au Pays des Grands Causses. Au confluent de la Dourbie et du Durzon, notez un petit marché sympa le mardi matin et découvrez à l'occasion d'un arrêt l'abbatiale St-Pierre, la chapelle des Pénitents et l'église St-Jacques.
Tous commerces.
14 Hameau de Cantobre
Avis aux amateurs de villages perchés ! Cantobre domine le confluent du Trévezel et de la Dourbie. On y monte en moto, mais on la laisse à l'entrée, pour une visite à pied dans les rues en calades, bordées de maisons caussenardes typiques aux fondations médiévales.
15 Hameau de St-Véran
Un petit hameau perché au-dessus de la Dourbie, accessible par une petite route - en voiture, on se croise pas - aux rues en calade. Charmant.
16 Moulin de Corp
Arrêt photo en bord de route pour une petite photo. Un lieu emblématique de la vallée de la Dourbie.
17 La Roque-Sainte-Marguerite
2953 mètres de dénivelé