Pêcher autour de Millau: les spots à ne pas manquer

Les conseils de deux pros de la pêche

Avec 80 000 abonnés sur leur chaîne Youtube Scarna Fishing, les sud-aveyronnais Anthony et Jérémy vous livrent leur vision de la pêche.

Vous venez quelques jours dans la région de Millau et des Grands Causses et vous pensez pêcher ?
Tosh et Canito, le duo de pêcheurs de la chaîne Youtube Scarna Fishing vous propose son 

Top 3 des spots immanquables du territoire!

  • Les incontournables parmi les incontournables : les Gorges du Tarn et de la Dourbie, dont la renommée dépasse largement nos frontières aveyronnaises. Et si en plein été les deux pêcheurs déconseillent de s’y rendre la journée, cohabitation avec les canoës oblige, le matin et le soir sont deux périodes propices. “Toutes les techniques y fonctionnent, appât naturel, leurre, à la mouche”, glisse Anthony.
     
  • Autre endroit coup de coeur et classé par Anthony comme “l’un des plus beaux”: le lac de Pinet.“ On y pêche notamment la perche, explique le pêcheur. Et si on est embarqué, pêcher dans les Raspes, c’est être dans un cadre quand même génial.” Un peu plus en amont, Saint-Rome-de-Tarn, dont les berges sont accessibles à tous, est un lieu idéal pour passer un moment au bord de l’eau.
     
  • Pour se rendre sur les lieux du troisième spot immanquable, même pas besoin de prendre la voiture. Le parcours familial situé au coeur de la ville de Millau permet à des enfants et leurs parents de poser une canne et quelques leurres juste à côté de la ville”, poursuit Anthony.Un spot où l’on pêche “hyper bien” et où des lâchers de truites arc-en-ciel ont lieu.

Scarna Fishing, la chaîne Youtube qui monte


Si vous êtes pêcheur, amateur de bons conseils, d’humour et d’aventures, vous les connaissez peut être déjà.

Sur Youtube, Anthony Boyer et Jérémy Cros, respectivement Tosh et Canito, sont à la tête d’une petite communauté.

Plus de 80 000 abonnés suivent leurs péripéties chaque semaine, à travers les vidéos qu’ils postent sur leur chaîne Youtube Scarna Fishing.

 

 

Une riche population de poissons

Le terrain de jeu favori des deux pêcheurs vidéastes se trouve à proximité de Millau: le lac de Pinet, les Gorges (Tarn et Dourbie), le Cernon, le Dourdou, le Salagou. “Ici, dans nos cours d’eau, on est plus truite que carnassier, analyse Anthony.
On est d’ailleurs reconnu en France pour cette présence de la truite.

Pour autant, le pêcheur assure que l’on peut rencontrer d’autres poissons dans nos rivières. Comme “le chevesne, un poisson robuste, combatif, dont la pêche va offrir de supers sensations”.

Dès les mois de mars - avril, il est également possible de pêcher barbeaux et gardons. Et en mai, l’ouverture du brochet, de la perche, du sandre et du blackbass laisse place à une pêche plus technique, notamment sur les lacs de Pareloup, de Pont-de-Salars et de Villefranche-de-Panat.

Street fishing et parcours “no kill”

Pêcheur depuis (presque) toujours, Anthony a vu les pratiques et les mentalités évoluer. La pêche, une discipline vers laquelle de plus en plus de jeunes, et de femmes, se tournent. Réinventant parfois les façons de pratiquer, comme avec l’apparition de la pêche en ville (street fishing), dans les grandes agglomérations ou même à proximité de Millau.

“Le développement des parcours “no kill” montre un souci de préservation des populations de poissons, d’une pêche responsable”, ajoute Anthony. Une pêche qui se veut engagée pour préserver au maximum les ressources et permettre le bon épanouissement des poissons.
 

“Pêcher, c’est un style de vie, des rencontres extra. On a besoin d’être dehors, c’est addictif, comme certains pratiquent le trail”
 

Des Gorges à la Guadeloupe

Si la majorité des vidéos du duo proviennent de spots de pêche sur le territoire sud-aveyronnais, Tosh et Canito se déplacent parfois. “On a aussi tourné dans le secteur du Grand Sud Ouest, sur le Lot, à Paris, dans des départements où on partait en vacances”, précise Anthony. Au début de l’année 2019, les deux amis se sont envolés pour la première fois vers des destinations plus éloignées: l’Irlande, la Finlande et la Guadeloupe.

La genèse d’une aventure

Si l’on remonte au départ de l’aventure Scarna Fishing, il s’agissait pour Anthony de tenir son journal de pêche sous format vidéo. Rapidement, il se rend compte que le public est au rendez-vous. Avec son binôme, Jérémy Cros, il se prennent au jeu.
Très vite, la bonne humeur et le naturel des deux protagonistes séduisent les internautes. Scarna Fishing a désormais son public et fait partie des chaînes qui comptent.

Aujourd’hui, le duo a trouvé son rythme : une vidéo publiée par semaine sur leur chaîne Youtube. Et, toujours, la volonté de répondre à chaque commentaire déposé. C’est à l’espace Ping-Pong cowork de Millau, au coeur du territoire des Grands Causses, que les deux amis et collègues réalisent leurs créations.
Une passion devenue leur métier : la marque Scarna Fishing a été déposée et une gamme de leurres a même vu le jour. Avec l’ouverture de la saison 2020, peut-être les croiserez-vous lors d’une sortie pêche: aux poissons ou aux bonnes idées...


 

Vous aimerez aussi