-A +A

Les voies des gorges du Tarn

Du haut niveau !!!

Amoureux de paysages grandioses, laissez-vous séduire par les eaux cristallines et un décor de rêve particulièrement bien préservé.

L’histoire de la grimpe dans les Gorges 

Fin du XIXème siècle, naissance d’un Grand Site ! Pourtant, concernant l’escalade, le site des Gorges du Tarn est longtemps resté dans l’ombre de ses voisines, les Gorges de la Jonte. Mais en deux décennies, l’escalade dans les Gorges du Tarn est passée du petit spot quasi secret à celui de destination phare de l’escalade mondiale.

Un développement qui ne doit rien au hasard 

Un cadre d’exception bien sûr, mais aussi des bénévoles, ouvreurs et « équipeurs » tout aussi exceptionnels, issus pour beaucoup du club CAF Causses & Cévennes qui ont accouché ici de plus de six cent voies ! Réparties sur d’innombrables secteurs : Roc Aiguille, la Muse,  le Cirque des Baumes, baume chaude, Tennessee… autant de noms en passe de devenir mythique sur la planète grimpe.

Particularités des voies dans les Gorges du Tarn

Un rocher raide souvent déversant, d’improbables couleurs allant de l’ocre au noir, issues de complexes phénomènes d’oxydation ou de colonisation par d’étranges bactéries et un toucher légèrement gréseux caractérisent la grimpe dans les gorges du Tarn.

Un niveau de cotation exigeant.

Quelques voies faciles restent abordables, avec de très belles voies dans le 6. Mais globalement, la longueur et la raideur des voies demandent une solide expérience et une bonne continuité pour jouer dans le 7 et 8 degré qui abondent ici.

L’autre particularité du site, ce sont ces fameuses voies dites « Abus » : interminables envolées de 50, 60 ou 90 m d’une seule traite … Quand on vous dit qu’il faut de la continuité !

La plupart des voies nécessitent une corde de 80 m et une quinzaine de dégaines minimum. Méfiez vous ! Les voies ABUS demandent l’utilisation de deux cordes et 20 ou 25 dégaines ! Etudiez bien le topo et chaque voie avant de vous y engager.