-A +A

7 merveilles des gorges

Circuit historique des Gorges du Tarn et de la Jonte

C’est le circuit inoubliable de la destination, avec sur votre route quelques sites qui nous paraissent incontournables.

Les Gorges de La Jonte, un petit bout de Nature XXL

Les gorges de la Jonte vivent un peu dans l’ombre de leur célèbre voisine, les gorges du Tarn : elles forment pourtant un ensemble paysager tout à fait exceptionnel. En suivant la petite route sinueuse qui va du Rozier à Meyrueis, découvrez cette gorge sauvage, aux falaises abruptes d’où surgissent des tourelles de roches suspendues au-dessus du vide : deux Vases géants, les Vases de Sèvres et de Chine posés en équilibre sur le sentier des corniches, les vautours fauves ou moines, planant au-dessus des falaises d’où ils prennent leur envol ; à observer depuis la terrasse de la Maison des vautours.

 

Aven des Causses : l’envers du décor

C’est l’incroyable contraste entre la richesse du monde souterrain et l’aridité des steppes monotones du causse Méjean qui crée la surprise. Les formes les plus complexes semblent s’être réfugiées au cœur de la terre. L’Aven Armand est bien en ce sens un incontournable de la destination. L’abîme surprend par sa taille –gi-gan-tesque !- sa profondeur et la forêt de pierre qu’il dissimule. Il ne  ressemble en rien à la Grotte de Dargilan sur le Causse Noir, où se succèdent de petites chambres ornementées de dentelles de calcaire aux teintes rosées.

Paysage de steppes, un petit air de Mongolie…

Le monde du dessus, c’est celui de la steppe ! Densité de population inférieure à celle du Sahel - 1,5 habitant/km² - et pour parachever l’illusion d’Asie centrale, du côté du Villaret, des troupeaux de chevaux de Prezwalski qui paissent en semi-liberté !

Bon à savoir : A côté de l’Aven Armand, vous pouvez déguster les fromages caussenards à la ferme de Hyélzas ou découvrir la vie rurale de nos arrières grands-parents à la Ferme Caussenarde d’Autrefois.

Sainte-Enimie, classée aux Plus Beaux Villages de France

Beaucoup de visiteurs écorchent son nom : Sainte-Minniei, Emilie, Eunèmie…. On entend tout, mais rarement le nom correct. Qu’importe, l’erreur serait surtout de ne pas vous arrêter ! Sainte-Enimie est un superbe village classé, pittoresque et charmant, idéalement placé à l’entrée des Gorges du Tarn. La visite s’impose.

Embarquez pour les Détroits

En empruntant le Tarn, en barque ou en canoë à partir de La Malène, on change de perspective, pour adopter un nouveau point de vue, d’avant la construction de la route. La rivière était autrefois le moyen le plus naturel pour communiquer avec l’aval de la vallée. Naviguer dans les détroits, c’est découvrir la portion la plus spectaculaire des gorges, le passage le plus profond et le plus étroit, inaccessible par la route. Tout comme le sont les plages du coin : des îles imaginaires où jouer les Robinson, en espérant que personne ne vienne à votre secours…

Les hameaux des gorges, le « chic » de la rive gauche

C’est confirmé, la rive gauche, c’est chic ! La Croze, Hauterives ou La Sablière arborent un petit air de « bout du monde », à un jet de pierre de l’autre côté de la rivière ! Parfaitement inaccessibles en voiture, ces hameaux aux jolies maisons rénovées nous apparaissent aujourd’hui comme de petits paradis où se ressourcer ! On y vient à pied ou en barque, on s’y ravitaille par tyrolienne ! Le paradis ça se mérite ! Des petits refuges loin de l’agitation mondaine et du bruit de la ville ! Il n’est pas sûr qu’ils aient été des lieux de rêves pour leurs bâtisseurs….

Le Point Sublime, sur le Causse de Sauveterre

Sur cet itinéraire qui monte et qui descend, en frôlant les balcons du vertige, ce ne sont pas les panoramas qui manquent : points de vue de St-Chély, belvédère du pas du Soucy, Mais le Point Sublime que l’on rejoint par une petite route au départ des Vignes, est certainement l’un des plus spectaculaires : pour avoir un vue d’ensemble sur les Gorges du Tarn.