-A +A

Larzac

Grands espaces et grandes traditions

Le plus célèbre des Grands Causses, le plateau du Larzac, est riche d’un paysage et d’une histoire d’exception.

Une géographie bien marquée

Couvrant plus de 1000 km2, Le Larzac est le plus vaste de tous les Grands Causses. Principalement  situé dans le département de l'Aveyron, au sud du massif central, son altitude est comprise entre 600 et 900 mètres environ. Traversé par l’A75, ses limites naturelles sont nettes, matérialisées par des cours d'eau et des gorges, dont la Dourbie au nord-est qui le sépare du causse noir  et le Tarn au nord-ouest. Plus à l'ouest, sa limite est marquée par la dépression de Roquefort, célèbre pour son fromage. C’est aussi aux pieds du Larzac que se développe la ville de Millau, véritable camp de base pour ensuite explorer la région.

Un pays de calcaire

Formés au Jurassique par un océan dont témoignent encore de  nombreux fossiles, les anciens sédiments marins forment  aujourd’hui l’armature même de tous les  plateaux calcaires ou causses. Des centaines de milliers d’années d’érosion ont donné naissance à ce paysage de grands espaces où steppes caussenardes arides et peu peuplées alternent avec d’étranges chaos rocheux ruiniformes et quelques villages à l’architecture caractéristique.

Un temps fort de l’histoire de France : Les Templiers et hospitaliers du Larzac 

Le Larzac est aussi mondialement célèbre pour l'Histoire de l'Ordre du Temple et de l'Ordre des Hospitaliers qui suscite aujourd’hui encore un vif intérêt et nombre d’interrogations. Parmi les témoins de cette passionnante histoire, citons  Les Remparts de la Cavalerie, la citée fortifiée de la Couvertoirade,  particulièrement bien préservée, la Commanderie de Sainte-Eulalie de Cernon, maison mère du Larzac, la Tour du Viala-du-Pas-de-Jaux, ou encore le Fort de Saint-Jean d'Alcas.  La plupart de ces villages ont gardé leurs fortifications et leurs habitations traditionnelles et témoignent de l’organisation mise en place par les chevaliers au Moyen-Âge pour régenter l’activité agricole dont ils tiraient leurs revenus. Ces villages sont parmi les témoins les mieux préservés en occident de l’histoire des Templiers et Hospitaliers.

Gardarem Lou Larzac !

Pour beaucoup, le Larzac résonne encore au son du fameux Gardarem Lou Larzac ! Symbole de la lutte paysanne et du mouvement de désobéissance civile non-violente contre l'extension du camp militaire de 1971 à 1981.

En 1973, entre 60 000 et 100 000 personnes de différents courants convergèrent vers le Larzac pour soutenir les paysans.  La lutte du Larzac est le terreau de ce qui sera plus tard connu comme le mouvement altermondialiste français.

Un grand plateau…  de fromages !

La vocation agricole du Larzac est vieille de plusieurs millénaires. Des premiers bergers transhumants aux éleveurs actuels, l’étroite relation entre l’homme et son environnement a toujours été très forte et a marqué durablement le paysage. Bergers, brebis et pâturages veillent amoureusement les uns sur les autres : les pâturages nourrissent les brebis qui empêchent l’embroussaillement des pâturages et la brebis permet aux hommes de vivre sur ces terres arides en se tournant vers la production de lait. De cette union va naître un incroyable assortiment de fromages, Roquefort, Pérail ou autres fromages fermiers remarquables.

Viens ma belle, viens ma Cazelle !

Cette relation subtile entre l’homme et l’animal est la base même de l’agropastoralisme. Ici, cette activité agropastorale se traduit, entre autre, par de vastes étendues ouvertes qui permettent une biodiversité remarquable et un patrimoine architectural ingénieux  (toits-citernes, lavognes, jasses, cazelles, drailles….)

Ce patrimoine multiséculaire encore bien présent est en tout point remarquable.  Preuve en est, depuis 2011 les Causses et les Cévennes sont  inscrits sur la liste du Patrimoine mondial de l'UNESCO en tant que paysage culturel vivant de l'agropastoralisme méditerranéen.