-A +A

Patrimoine "causses & cévennes" unesco

GRAND PETIT PATRIMOINE !

Ici comme ailleurs, les pierres ont une histoire et de quoi vous proposer une chasse aux petits trésors… Ouvrez l’œil !

Non, il n’y a pas de tas de pierres sur les Grands Causses !

« Si l’on osait la comparaison, on pourrait dire que le petit patrimoine de pays est aux Monuments Historiques classés ce que le « petit vin blanc » de la chanson est aux grands crus : moins prestigieux, moins visible, mais plein de charme et de saveurs… »

Bref le « petit patrimoine » est grand ! Et comme tous les grands, il est discret, il se mérite…

On pourrait en faire une web-série ou un film, à découvrir à chaque balade sur nos Grands Causses…

Scénario :

Si les pierres pouvaient parler, elles vous raconteraient les 2000 ans d’agropastoralisme et d’ingénierie mutualisée entre l’Homme et la Nature. Bergers et troupeaux de brebis ont sculpté ces paysages steppiques et rocailleux. La brebis donne son lait pour le fromage de Roquefort, la peau de ses agneaux pour la confection de gants à Millau, sa viande pour les trénels, gigots et autres recettes de pays.

Casting :

  • Les brebis et les bergers
  • La pierre
  • Le temps

Récompense :

Nommé dans la catégorie  Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO : les « Causses & Cévennes » au titre de l’agropastoralisme

Quelques indices de petit patrimoine à découvrir sur les Grands Causses

Lavogne

Non, ce n’est pas une mare à canards et non, il n’y a pas non plus de poissons rouges au fond !
Abreuvoir pavé aménagé dans une dépression naturelle, pour les troupeaux de brebis.

Toit-citerne

Toit de lauzes permettant de récolter les eaux de pluie et de les stocker dans une citerne, souvent creusée dans la roche.

Caselle

Non, ce n’est pas la maison d’un gnome ou d’un farfadet de l’Aveyron !
Petite cabane en pierres sèches, souvent arrondie et voûtée, pour abriter le berger des aléas météos.

Draille

Chemin de transhumance cerné de murets de pierres sèches.

Clapas

Non, ce n’est pas un cairn sur votre chemin de rando !
Pierres labourées des champs et stockées en tas pour de futures constructions.

Buissière

Non, ce n’est pas le délire d’un jardinier paysagiste.
Tunnel de buis permettant la transhumance des troupeaux à l’abri des aléas climatiques, vent, chaleur, neige…

Jasse

Bergerie, en pierres et lauzes calcaires, voûtée d’ogives sur toute sa longueur.
Non, ce n’est pas un mythe, il y a bien des brebis sur les Grands Causses mais à l’heure du touriste, elles sont à la bergerie. Pour les voir en pâture, c’est tôt le matin ou tard le soir, à la fraîche !

…et aussi, les croix de pierre, les aires de battage du blé, les fours à pain, les bories…

A ne pas manquer : la découverte du petit patrimoine agropastoral par Anne-Geniève…

A vous de tester le petit patrimoine d’exception et partager vos aventures sur Instagram ou Facebook #stylemillau