L historique : les gorges du Tarn

La grande classique des balades à moto ne se démode jamais

La grande classique des balades à moto ne se démode jamais.

Bienvenue dans le monde minéral ! 

Au départ de Millau, direction les Gorges du Tarn et de la Jonte, par la rive gauche du Tarn, moins fréquentée.
A Peyreleau, classée Petite Cité de Caractère, le confluent de la Jonte et du Tarn offre déjà un panorama époustouflant sur les hautes falaises des Gorges. Avec la lumière du matin, c’est un +.
C’est parti pour les Gorges de la Jonte, un parcours pour le plaisir des yeux et celui de la conduite avec des courbes valsantes. D’un côté les falaises rectilignes percées de nids de vautours fauves. Ayez l’œil, ils vous accompagneront sûrement sur votre virée. De l’autre côté, encaissée, la rivière Jonte, ses pertes et ses résurgences.
Une petite pause à Meyrueis, au terminus des Gorges de la Jonte, avant d’attaquer l’ascension du Causse Méjean.

Vous pourrez apprécier l’étroitesse du « canyon » de la Jonte avec des vues à couper le souffle.
Au sommet, la balade moto se téléporte dans un monde de steppe à perte de vue et de lignes droites surprenantes, l’idéal pour apprécier ce sentiment de liberté que nous apprécions tant en 2 roues !
C’est dans ces paysages qu’ont été réintroduits les Chevaux de Przewalsky .
C’est ici que se visite également l’Aven Armand.

La descente en lacets se fait ensuite en douceur jusqu’à Sainte-Enimie, classée parmi les Plus Beaux Villages de France. Les Gorges du Tarn recèlent de petits villages pittoresques et semi-troglodytiques, comme les Pougnadoires ou La Malène.

Certains, sur la rive opposée, ne sont accessibles que par la rivière (et le câble pour les marchandises) : La Croze, Hauterives, La Sablière.

Le conseil de Bruno Le circuit peut se faire dans les 2 sens. Gorges du Tarn – Causse Méjean – Gorges de la Jonte ou inversement. Je préfère remonter d’abord les Gorges de la Jonte pour profiter au maximum des vues sur les falaises et sur la rivière encaissée (et ensuite descendre les Gorges du Tarn).

Bruno

Le passage du Cirque des Baumes vous réserve une belle surprise avec une route sur 2 niveaux à sens unique. En haut (sens de la descente), un passage sous roche très ludique et esthétique en bécane. 

En bas (sens de la montée), une vision sur le célèbre « Visage du Christ », à ne pas manquer.
Je vous conseille de faire la traversée dans les 2 sens (la route permet le demi-tour).

Les falaises, toutes aussi belles que la Jonte, sont ici plus grignotées par l’érosion et on y voit des champignons géants, des têtes d’ours, des quilles… et sans aucune hallucination !

Les eaux cristallines invitent à la baignade, ou simplement à un bain de pieds pour rafraichir du moteur !

Le retour sur Millau se fait cette fois-ci par la rive droite du Tarn, aux pieds de charmants villages perchés comme Liaucous, Mostuéjouls, Compeyre

 

V à tous !

Bruno